MFConcept’ing : tout savoir sur la maison passive près de Saint-Étienne et Lyon

Si vous êtes particulièrement exigeant en matière d’écologie et de consommation d’énergie, vous pouvez opter pour une maison passive. Elle utilisera deux fois moins d’énergie qu’un projet respectant la RT 2012 et dix fois moins qu’un bâtiment classique. Vous aurez toujours le choix du type de maison que vous souhaitez.

Les préconisations ne concernent pas seulement la technique de construction. Béton, bois, paille ou construction métallique, c’est vous qui choisissez avec l’aide de notre bureau. Une maison passive se distingue par l’utilisation d’isolation très renforcée, une ventilation mécanique à double flux et l’utilisation de matériaux adaptés.

Opter pour la construction une maison passive conçue près de Montbrison

  1. Vous bénéficiez du crédit d’impôt (de 25 à 50 % du montant global) accordé par l’État, ce qui permet de réduire davantage le coût de la construction. Le montant des dépenses éligibles au crédit d’impôt est fixé à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple marié ou pacsé ; et 400 € en supplément par personne à charge.
  2. La maison passive reste beaucoup plus rentable sur le long terme (environ 15 ans).
  3. La consommation de chauffage est, en effet, dix fois inférieure à celle d’une maison classique.
  4. L’isolation thermique est le principe de base de la maison passive. Elle doit être hautement performante et appliquée sur toute l’enveloppe extérieure du bâtiment afin de limiter les ponts thermiques.
  5. Les déperditions par une mauvaise étanchéité à l’air peuvent être très préjudiciables au rendement énergétique. La continuité de l’étanchéité à l’air doit être soigneusement étudiée dès le stade de la conception, en portant une attention particulière aux liaisons entre les éléments, aux encadrements de baies et aux pénétrations, aux qualités des isolants, etc. Pour vérifier la bonne étanchéité du bâtiment, on effectue après la construction un test d’infiltrométrie.
  6. Un système de ventilation à double flux avec récupération de chaleur installé dans la maison passive permet de gérer les flux d’air dans le bâtiment et de chauffer ou de rafraîchir l’air intérieur. L’utilisation d’un échangeur thermique air/sol permet de préchauffer l’air en hiver et de le rafraîchir en été, avant qu’il n’entre dans le bâtiment.
  7. Pour valoriser le potentiel fourni par le soleil en hiver, au printemps et en automne, il est nécessaire de capter sa chaleur, de la stocker et de la restituer. L’énergie solaire est captée par les parties vitrées de la maison. Ces vitrages isolants sont dimensionnés selon l’orientation du bâtiment : 40 à 60 % de surface vitrée sur la façade sud, 10 à 15 % au nord, et moins de 20 % sur les façades est et ouest. L’énergie solaire, qui pénètre par les fenêtres, est stockée à l’intérieur par des matériaux à forte inertie.
classement-energie
plan_maison_passive
maison passive

Des aides fiscales et financières pour votre maison passive en région lyonnaise


Pour les constructions neuves

Les bâtiments basse consommation (moins de 50 Kwh/m²/an) bénéficient d’aides supplémentaires :

  • un crédit d’impôt plus avantageux sur les intérêts d’emprunt,
  • une majoration du nouveau prêt à taux zéro acquisition,
  • un crédit d’impôt sur les équipements utilisant des énergies renouvelables,
  • certaines régions accordent des aides supplémentaires, pour le solaire par exemple,
  • d’autres aides : PREBAT, collectivités territoriales…

Pour la rénovation

L’amélioration thermique des logements bénéficie d’aides, qui se cumulent :

  • la TVA à 5,5 %,
  • le prêt à taux zéro,
  • l’éco-prêt à taux zéro avec les banques,
  • le crédit d’impôt sur les équipements utilisant des énergies renouvelables et sur les produits d’isolation,
  • d’autres aides : Anah, collectivités territoriales…
separator

L’efficacité énergétique et le confort d’une maison passive


Construire passif : une obligation morale. Passionnés par la construction passive, nous recherchons et recensons depuis 5 ans toutes les informations, les matériaux, les méthodes… dans ce domaine. Construire passif est devenu pour nous une évidence et presque une obligation morale.

Construire passif : des vérités irréfutables


  • Il vaut mieux ne pas consommer d’énergie (ce que permet le passif) plutôt que de consommer, même peu (ce qui est proposé avec la norme BBC).
  • L’inertie et l’isolation par l’extérieur sont supérieures aux systèmes de construction classique.
  • La ventilation double flux, en récupérant la chaleur et en régénérant l’air d’une maison en 2 ou 3 heures, surclasse les systèmes de ventilation existants (air intérieur pollué, moisissures).
  • Planifier avant, contrôler pendant et certifier : autant d’étapes pour rassurer le client sur son investissement.
  • Ces techniques n’ont rien de nouveau : nous profitons de plus de 15 années d’expérience en Allemagne, en Autriche et dans le reste de l’Europe.
  • La très faible consommation d’énergie permet la stabilité du budget familial : vous ne dépendez pas des pétroliers et du système économique mondial
  • La valeur patrimoniale du bâtiment est assurée dans le temps : votre maison est conforme à la future législation RT 2020, le bâtiment vieillit bien puisqu’il n’y a pas de moisissures…
  • La maison passive valorise l’économie et l’emploi locaux : le surinvestissement lors de la construction profite aux artisans locaux ou aux producteurs européens, tandis que l’achat d’énergie profite aux financiers internationaux.
  • Le confort et le bien-être sont indiscutables : air sain et frais en permanence, pas de courant d’air, pas de pieds froids.
  • Chauffer une maison, c’est dépenser de l’énergie pour corriger les erreurs de construction.

Labelliser : pour nous, une obligation


  • Il nous paraît indispensable de labelliser nos constructions, c’est la seule solution pour valider les efforts de l’ensemble des équipes, ainsi que la volonté du client. La qualité de construction est reconnue et le bâtiment prend de la valeur patrimoniale.
  • Cette démarche de labellisation nous permet également de nous dissocier du « green business », actuellement à la mode actuellement.
  • Les labels de l’Institut Passivhaus ou Minergie sont reconnus pour être les plus drastiques. Ils valident une démarche et des objectifs clairs : qualité et confort.

Mise au point concernant le label BBC Effinergie


  • o Pour que nos clients soient éligibles aux aides gouvernementales, nos maisons doivent être labellisées BBC 2012 ou BEPOS 2020. Cela va permettre aux constructeurs de maisons individuelles d’augmenter leurs prix de vente, aux plombiers-chauffagistes de vendre des pompes à chaleur, aux aluminiers de continuer à vendre des ouvertures…

  • Il n’a pas été capable de copier le label suisse Minergie, vieux de 10 ans. Les contrôles seront très aléatoires.
  • BBC est une pâle copie de labels existants vidée de son contenu par les lobbys d’industriels et de producteurs d’énergie (EDF, GDF…) qui ne souhaitent pas le changement.
  • Où est l’intérêt du client ? Pourquoi diviser les besoins d’énergie par deux alors qu’à budget comparable on peut les diviser par 4 en construisant et en labellisant passif…

Minergie, le label suisse


Il s’agit d’une marque de qualité créée par les offices suisses de l’énergie pour repérer les bâtiments de bonne qualité. On y retrouve différentes catégories : Minergie, Minergie P, Minergie Eco et Minergie P. Eco.

  • L’ONG « Prestatère » (anciennement « Prioritère ») labellise en France. Elle assure les formations pour les professionnels et certifie les produits ainsi que les bâtiments.
  • Nous apprécions leur disponibilité, leur sérieux ainsi que leurs conseils.
  • Le label Minergie est un label de bâtiment basse consommation qui ne va pas assez loin, à notre goût (et pour cause : il a déjà 10 ans).
  • Le label Minergie P est comparable au label Passivhaus allemand. Il est même encore plus exigeant, voire trop. Le dossier administratif est très lourd, et peu de bureaux d’études français le maîtrisent.

Passivhaus, le label allemand


  • Le concept de maison passive a été découvert et développé dans les années 1970 et formalisé en 1988 en Allemagne.
  • L’association « La Maison passive en France » labellise les projets français et met en relation les différents intervenants, pour nous permettre de profiter au maximum des expériences allemande et autrichienne.
  • Ce label de haute qualité nous paraît être le plus adapté et le moins contestable pour l’élaboration de maisons à très haute performance.
  • La maison passive se développe partout en Europe et dans le monde entier au travers d’associations nationales et de projets tels que le PASSIV ON.

Nos partenaires